///Les Silencieuses – Université de GENÈVE (SUISSE).

Samedi 1er avril 2017

La représentation a lieu à l’Université de Genève, dans le cadre du Festival Histoire et Cité dont le thème est cette année Croire/Faire croire.

Quel rapport entre ce thème – Croire/Faire croire – et les Silencieuses ?

Nicolas Raccah et Frédérique Aït-Touati nous racontent comment se sont construites, à force de répétitions et de martèlement durant au moins 25 siècles, les croyances associées aujourd’hui encore aux femmes et au féminin dans l’imaginaire collectif.

Nous croyons en ce que les générations qui se sont succédées avant la nôtre ont cru, ou voulu nous faire croire.

Au nom de ces images plaquées sur le sexe féminin – qui ont permis concrètement de réserver aux seuls hommes les prérogatives dans la plupart des domaines de la vie publique -, une infinité de femmes singulières ont payé le prix fort, depuis l’Antiquité.

Les Silencieuses raconte l’immersion d’un homme dans les eaux sombres de la domination masculine, poussée aux extrémités de sa logique, et les transformations que cette prise de conscience a généré en lui.

Un travail de mise-à-nu,
de nettoyage, et de refondation.

2017-11-07T17:20:30+00:00

Laisser un commentaire